Les réseaux sociaux :
qui, comment et pourquoi ?

Écrit par Jenna Meister

Avant de vous dévoiler quelle plateforme choisir pour quelle utilisation, il convient de rappeler l’importance des réseaux sociaux à l’heure du marketing digital. On a tendance à considérer Facebook et Instagram (les 2 plus utilisés) comme de simples outils de communication or il faut les penser comme une stratégie À PART ENTIÈRE. L’évolution technologique a changé radicalement la manière de communiquer que ce soit entre deux individus ou entre un individu et UNE MARQUE (ou une entreprise). Intégrer les réseaux sociaux dans les stratégies marketing est devenu essentiel car ceux-ci permettent d’interagir avec d’autres usagers en ligne et, pour les marques, de s’initier au management des communautés. Pourquoi être présent ? Pour se rapprocher de sa communauté justement ! Entretenir une relation forte et à long terme avec celle-ci, surveiller vos concurrents et vendre des produits ou des idées à MOINDRES COÛTS ! Et maintenant, choisissons ensemble la bonne stratégie !

FACEBOOK

Il faut savoir que Facebook c’est presque 2.5mia d’utilisateurs. En fait, c’est le plus grand, il se situe tout en haut de la chaîne « alimentaire » des réseaux sociaux. Il représente le parfait intermédiaire entre les utilisateurs et les entreprises/
marques/associations/etc. car il permet de créer des « pages » permettant de communiquer ce qu’on souhaite à notre communauté de fans.

Qui interagit sur Facebook et comment ?

Ce mastodonte du digital plaît beaucoup à la génération de nos parents et aux personnes nées jusqu’en 1994. Les 40 ans et plus auront tendance à beaucoup commenter et partager les publications et à soutenir les entreprises locales. Les plus jeunes, comme nous, suivront les événements qui auront lieu prochainement et les flux de news continus pour être en lien avec l’actualité, l’événementiel et les nouveautés.

Comment utiliser Facebook si vous êtes…

Une association
Ce type de page sert à présenter des idées, des concepts ou des activités. Elle permet également d’influencer les opinions et promouvoir un mouvement, un parti, un événement ou une quête.

Une marque
Si on est une marque de sacs à dos par exemple, cette page sert à présenter les produits ou les nouvelles collections, expliquer leur technicité, récolter les feedbacks des clients afin d’améliorer les produits en question. De plus, il est possible de les vendre en mettant un lien vers un e-commerce qui provoquera un acte d’achat si l’e-commerce est bien conçu et simple d’utilisation.

Une entreprise
Si on est une entreprise dans le domaine de la construction, cette page servira à montrer les travaux réalisés au travers de vidéos de chantiers, à promouvoir le fait de demander un devis gratuit ou encore à se faire connaître si on est nouveau sur le marché et indépendant. Pour résumer, nous parlons à ce moment-là surtout de notoriété de marque et de gage de qualité.

Dans le domaine du tourisme
Si l’on représente une région, un musée ou un monument touristique, cette page servira d’inspiration aux internautes, les fera voyager virtuellement et découvrir des lieux ou divers éléments encore inconnus à leurs yeux. Qui plus est, les gens adorent partager leurs belles photos de paysages et leurs expériences exceptionnelles ce qui a pour conséquence positive l’UGC (User Generated Content) en d’autres mots : du contenu créé par des gens Lambda (autre que la marque) qui pourraient devenir des ambassadeurs locaux. Que du positif donc !

INSTAGRAM

Instagram c’est presque 1mia d’utilisateurs. Bien qu’ayant moins de comptes que Facebook, ce RS n’en demeure pas moins connu et apprécié ! Il représente pour les privés et pour les marques une sorte d’album photos/vidéos à cœur ouvert que tout le monde peut consulter en fonction de ses affinités. Sur Insta, on vise la notoriété via l’esthétisme, l’humour et la créativité. On y communique un peu moins avec des mots et des phrases mais plus en partageant des expériences visuelles et en offrant des « claques émotionnelles » aux personnes qui parcourent notre « vie » ou « vie idéale » au travers de ce même album. On n’oubliera pas l’élément clé d’Instagram… ludique et hyper interactif : l’InstaStory. Sur Instagram, on parle plus de « compte Insta » que de page car les différents comptes ne sont pas liés entre eux.

Qui interagit sur Instagram et comment ?

Instagram est plus jeune en termes de cible que Facebook et fonctionne différemment. Il n’est pas rare de voir nos parents sur Instagram mais ils se feront bien plus discrets, en se contentant d’observer (« passive users ») et en laissant aux jeunes le soin de créer et partager leur vision de la vie. Ceux qui ont notre âge (jusqu’en 1994) s’abonneront à leurs amis, marques et entreprises appréciées ainsi qu’à quelques influenceurs connus tandis que nos petits frères et sœurs (dès 1995) créeront des albums hors du commun avec des mises en scène, des retouches photos et une personnalité affirmée dans leurs publications. Ils suivront leurs marques préférées de manière très proche.

Au niveau des InstaStories, ces dernières sont hyper interactives et amusantes avec des options telles que le boomerang, la vidéo courte, le collage ou ses différents filtres. Tout le monde a plaisir à les utiliser et regarder celles des autres. Tout comme le fil d’actualité, elles seront visuellement attrayantes mais en plus folles et moins clean : tout est permis !

Comment utiliser Instagram si vous êtes…

Une association
Un compte Instagram, si on est une association, au même titre que Facebook, sert à présenter des idées ou des concepts, influencer les opinions voire promouvoir un mouvement, un événement, un parti ou une quête. Toutefois la difficulté réside dans la création de visuels adaptés. Puisqu’Instagram se veut esthétique, il faudra bien réfléchir à quoi publier et parfois « mettre en scène » les clichés pour les rendre plus « parfaits ». Dans le cas d’un centre culturel par exemple, on mettra en avant des photos d’événements, de team, d’artistes mais toujours de façon conceptuelle, artistique et réfléchie. On peut aussi miser sur l’humour et l’originalité avec des photos délurées qui marqueront les esprits et qui feront de votre compte, un compte à part entière. En règle générale, on évitera les photos « backoffice » mal maîtrisées ou on les mettra en InstaStories. Si on est un mouvement politique, on rendra notre album attrayant avec des visuels à slogan et propagande très graphiques.

Une marque
En tant que marque avec une cible jeune, on peut utiliser Instagram pour partager ses produits présentés de manière maîtrisée et esthétique. On mettra aussi des photos du produit en cours d’utilisation. S’il s’agit d’un sac de montagne, des photos style « beaux paysages – moments d’évasion » pourront parfaitement s’y intégrer. Via les InstaStories, on essaiera de questionner sa communauté, de connaître son avis, de lui apporter de la plus-value et lui donner envie d’acheter la marque. Instagram est un RS parfaitement adapté pour les marques.

Une entreprise
Si vous êtes dans le domaine du sport, de la cuisine, de la santé ou de l’esthétisme, vous devez être sur Instagram car la qualité de vos services est prouvée par le visuel lui-même ! On imagine tout de suite une belle mise en scène de produits de beauté ou un plat original et savoureux sur Insta mais attention à vous différencier de vos concurrents car eux aussi seront sur cette même plateforme. Il ne faut donc pas partager des photos mais carrément son mode de vie : son LIFESTYLE ! Si on est une entreprise dans la construction, il faudra se poser la question si notre cible est bien là et comment adapter un domaine pas très sexy à première vue pour se faire une place bien méritée sur Insta.

Dans le domaine du tourisme
Quoi de mieux qu’Instagram pour partager de belles photos et vidéos de notre région, musée, bâtiment historique, agence de voyage, hôtel ou petit bistro sympa ? Trop facile ! Au même titre que les services de sport, beauté et food, le tourisme a clairement sa place sur Instagram ! Il s’agira-là de publier des posts plus esthétiques les uns que les autres et travailler en étroite collaboration avec les influenceurs et autres créateurs de contenus pour augmenter encore plus sa notoriété.

YOUTUBE

YouTube c’est 2mia d’utilisateurs. Si vous travaillez beaucoup avec du contenu vidéo à des fins explicatifs de type tutoriel ou que l’objectif de votre communication est de provoquer un buzz viral basé sur une émotion forte, YouTube s’avère être adéquat. Ce RS représente une sorte de bibliothèque de tutoriels dans tous les domaines en fonction des mots clés que vous saisissez et fonctionnent telle une chaîne TV où vous suivez votre présentateur/influenceur/YouTubeur préféré.  

Qui interagit sur YouTube et comment ?

Sur YouTube, on retrouvera les jeunes dès 1995 mais aussi ceux de notre âge (1980 – 1994) ainsi que nos parents mais pour des utilisations différentes ! Les plus jeunes et nos parents l’utiliseront comme source d’information pour faire de bons achats, se renseigner sur le produit, en découvrir de nouveaux etc. tandis que nous serions plus tentés de faire nos recherches de produits sur Facebook. Dans tous les cas, YouTube sert à se renseigner grâce aux tutoriels et aux influenceurs payés pour tester des nouveaux produits et en faire part à leur communauté. Il y a un aspect très pédagogique derrière YouTube.

Comment utiliser YouTube si vous êtes…

Une association
Si vous êtes des défenseurs de la nature par exemple, une chaîne YouTube avec des vidéos de ramassage de déchets agrémentées d’explications de jeunes investis et concernés peut être une bonne idée. Vous pourriez créer votre album vidéos et créer une communauté. Toutefois, il serait idéal que les vidéos soient vues ailleurs que sur YouTube en complétant avec Instagram et Facebook par exemple. ATTENTION toutefois à ne jamais publier simplement le lien YouTube sur Facebook (à moins que vous ayez une grosse communauté) : vous devrez publier votre vidéo en « native » sur Facebook (format MP4 ou autre), de même pour Instagram plutôt que de mettre le lien YouTube.

Une marque
La plupart du temps, les marques utilisent YouTube pour « déposer » leurs publicités utilisées à la TV : c’est un peu une zone de stockage afin de créer des liens YouTube réutilisables sur d’autres plateformes. Notre conseil est de travailler avec des YouTubeurs appartenant à votre domaine : beauté, sport, lifestyle etc. et de leur faire présenter votre produit. Ils auront déjà une communauté et une notoriété établie ce qui représente un grand avantage.

Une entreprise
Dans la même idée, si vous êtes une entreprise, YouTube peut servir de plateforme de stockage. Si vous avez des vidéos drone d’un chantier ou une vidéo démonstrative de « comment bien se laver les mains pour un soignant à l’hôpital » par exemple, il est possible de les déposer ici afin de générer des liens. Si vous ne les tournez pas en mode tutoriel ou avec une réelle plus-value, il ne sert à rien de se démener corps et âme sur cette plateforme.

Dans le domaine du tourisme
Si vous représentez un pays, une région ou un lieu inédit et d’une beauté incroyable, YouTube peut être adéquat. Vous créerez vos vidéos de manière soignée afin de promouvoir votre région simplement grâce à la qualité des images prises. Il serait possible d’imaginer réaliser des vidéos-tips : « les 5 activités-phares de notre belle région » ou alors réaliser des vidéos-aventures de type « vlogs » : « Partons aujourd’hui gravir notre montagne enneigée ! Let’s go! » Cela dit, il sera tout de même compliqué de créer une grande communauté mais YouTube reste un bon moyen de relayer votre offre.

SNAPCHAT

Snapchat représente la première plateforme à avoir mis en place le concept de « stories », ces petites histoires éphémères (durée de 24 heures) servant à partager un moment unique et spontané avec ses amis. Le concept a depuis été repris par Instagram qui le maîtrise à fond. Facebook commence à s’y mettre et même WhatsApp, cela n’est bien sûr pas du hasard !

Qui interagit sur Snapchat et comment ?

Si votre cible est jeune (dès 1995), il y a de fortes chances qu’elle soit présente sur Snapchat !

Comment utiliser Snapchat si vous êtes…

Une association, une marque, une entreprise ou dans le domaine du tourisme
Peu importe à quelle catégorie vous appartenez, sur Snapchat, rien ne sert de faire un compte et tenter de créer des amitiés avec les jeunes. Les stories sont très privées et échangées uniquement entre copains et copines. Par conséquent, si vous souhaitez toucher cette cible, il faut travailler avec du contenu sponsorisé et ciblé en fonction de vos « personas » affinitaires. Par exemple, si vous vendez des sacs à dos, vous allez sponsoriser votre story que vous aurez créée de façon à ce que celle-ci soit attirante et dynamique afin d’espérer toucher votre cible. On le rappelle, ces mêmes jeunes sont aussi sur Instagram dans le but de suivre des marques, par conséquent, il serait peut-être plus judicieux d’aller directement sur Instagram. Qu’en dites-vous ?

TIKTOK

Qui interagit sur Tiktok et comment ?

C’est le petit dernier arrivé mais pas des moindres. Il est parfait pour une cible jeune (dès 1995) avec ses vidéos dynamiques et légères sous forme de challenge. Si vous êtes capable de mettre en scène votre produit ou projet à travers une vidéo courte, fun, avec un effet viral, ça peut être intéressant.

Comment utiliser Tiktok si vous êtes…

Une association, une marque, une entreprise ou dans le domaine du tourisme
Dans chacun de ces cas, vous devez créer votre propre compte et vous abonnez à des internautes pour qu’ils s’abonnent à vous en retour. Sur ce point, c’est le même principe qu’Instagram à la différence qu’on ne publie pas des photos ou des vidéos esthétiques mais bel et bien des vidéos musicales déjantées ! Il y a beaucoup de travail à faire en termes de réflexion et de création de contenus car ça a beau être spontané, en réalité tout est très réfléchi. Il faut vous poser la question si vous avez le temps de créer du contenu drôle et si vos challenges sont pertinents par rapport à votre entreprise, marque ou association. La plupart du temps, on y voit plus des challenges sportifs, de talent ou juste humoristiques par conséquent on évitera peut-être d’y être si on est une entreprise ou qu’on travaille dans le domaine du tourisme, ça n’apportera pas grand-chose en fonction de cette cible.

LINKEDIN

Qui interagit sur LinkedIn et comment ?

LinkedIn est un réseau professionnel sur lequel on retrouve des employeurs et des employés. Si vous souhaitez découvrir des profils, partager le vôtre mais aussi partager vos idées tout en restant dans le domaine professionnel, c’est donc une bonne option. L’idée c’est de profiter du réseau que l’on a pour partager les valeurs de notre projet ou entreprise et relayer les dernières infos de ceux-ci. En termes d’âge, vous l’aurez compris, on sera sur les jeunes sortant des études et des gens ayant une carrière bien élaborée depuis quelques années.

Comment utiliser LinkedIn si vous êtes…

Une association, une marque, une entreprise ou dans le domaine du tourisme
Peu importe dans quel domaine vous vous situez, le principe sera toujours le même : créer une page avec les infos les plus détaillées possibles et les plus récentes afin d’afficher un profil à jour, avoir un maximum de relations et y diffuser du contenu d’actualité sur vos projets et votre entreprise. Il faut y être si vous êtes une entreprise de recrutement ou une grande entreprise. Est-ce que ça vaut la peine de vous investir à fond dessus si vous vendez des sacs à dos ou offrez des services beauté ? Pas vraiment, car vous ne pourrez pas relier vos publications à votre e-commerce ou site Web. LinkedIn reste propre à l’échange relationnel entre offreurs d’emploi et chercheurs d’emploi. Ce réseau reste tout de même intéressant pour autant que vos publications démontrent une certaine expertise dans votre domaine afin d’être perçu comme un expert/leader d’opinion.

PINTEREST

Qui interagit sur Pinterest et comment ?

Il y a tous les types de profils sur Pinterest et dans tous les domaines ! Pourquoi ? Car, cette plateforme sert d’inspiration et tout le monde a besoin d’inspiration ! En principe, on l’utilise plus à titre privé pour chercher des idées, découvrir les nouvelles tendances déco, design, gastronomique ou en rapport aux voyages. Si l’on appartient à l’un de ces domaines, ça peut être intéressant !

Comment utiliser Pinterest si vous êtes…

Une association, une marque, une entreprise ou dans le domaine du tourisme
Il est possible de lier vos publications à la vente ! Par conséquent, il est possible de mettre en scène des produits dans une atmosphère sympa et tendance afin de ressortir dans les recherches des internautes. Toutefois, on le rappelle, il s’agit d’une plateforme d’inspiration et l’aspect commercial est moins présent que sur Instagram, Facebook et YouTube par exemple. Pour une association et une entreprise hors domaine « beauté, food, design et tourisme », il ne sera pas pertinent voire même hors sujet d’être sur cette plateforme.

TWITTER

Qui interagit sur Twitter et comment ?

Ce réseau social est très utilisé par les Américains et les Français. En Suisse, on a moins l’habitude de ce RS et il est donc très peu utilisé. Twitter laisse place à l’échange d’opinions et est très apprécié des journalistes, des dirigeants, des politiciens etc. Souvent les Twittes sont repris et republiés sur d’autres réseaux sociaux. Par conséquent, nous n’allons pas aller plus loin dans la description de cette plateforme car en Suisse, cela ne vaudrait vraiment pas la peine d’y être par rapport aux autres plateformes décrites précédemment.

Bonne chance dans le choix de votre réseau social et n’oubliez pas :

  1. On définit la cible.
  2. On la rejoint où elle se trouve.
  3. On communique avec elle selon les codes de la plateforme et notre objectif à atteindre.
  4. On cartonne ! 😉

Nous arrivons déjà à la fin de ce blog ! On espère avoir décortiqué au maximum chacun de ces réseaux sociaux et on termine en vous proposant deux petits graphiques pense-bête à toujours garder sous la main !

(Aussi en ligne EN CLIQUANT ICI)

Gen Z : 1995 – 2015 (Mon petit frère)

Millenial : 1980 – 1994 (Hey, mais c’est moi !)

Gen X : 1965 – 1979 (C’est mommy et daddy)

Baby Boomer : (C’est mémé)

Sources littéraires : 

Bahri-Ammari, N., & Zitouni, M. (2016). Les communautés virtuelles de marque : le rôle de l’engagement du consommateur dans le développement de la fidélité et le bouche-à-oreille. Proceedings of the Marketing Spring Colloquy (MSC). 7, pp. 242-260. Hammamet, Tunisia: Unit of Research & Applications in Marketing (URAM).

Gavard-Perret, M.-L., & Raies, K. (2011). Intention de fidélité à la marque des participants à une communauté virtuelle de marque : le rôle dual de l’engagement. Cahiers de recherche du CERAG 2011-01 E3, 1-32.

Sources digitales :

https://www.webmarketing-conseil.fr/classement-reseaux-sociaux/

https://www.webmarketing-conseil.fr/reseaux-sociaux-importants/

https://www.e-marketing.fr/Thematique/management-1090/Breves/User-Generated-Content-le-nouvel-indispensable-323582.htm

https://www.storyinsta.com

https://cormac404.wordpress.com/2016/08/11/active-vs-passive-social-media-experiences/

https://www.journaldunet.fr/web-tech/dictionnaire-du-webmastering/1203267-vlog-definition-et-acteurs/

https://blog.marketing-management.io/definir-persona

Logo_Beib_500x500

BEIB Sàrl
Rue de Bas de Vuary 4
1530 Payerne

+41 79 289 39 98
+41 79 650 54 86
Contact@beib.ch