Les statistiques Facebook
pour les débutants !

Écrit par Jenna Meister

C’est super de lancer une page Facebook et de publier du contenu régulièrement mais le plus important est de contrôler l’impact et le succès de vos posts ! En marketing, on parlerait de KPI (Key Performance Indicator – Indicateur de performance clef). Pour ce faire, il y a différentes manières de procéder ; pour les débutants, il s’agit de prendre connaissance des statistiques basiques que propose directement Facebook.

Laissez-moi vous expliquer ces quelques éléments et leur utilité dans la jungle des statistiques !

1. Le nombre de personnes atteintes / touchées

Le nombre de personnes touchées ou atteintes ou encore la « couverture » représente le nombre de personnes qui ont vu votre publication au moins une fois. Par conséquent, si l’on observe nos deux publications types en point 3, on peut voir qu’elles ont atteint 1’402 et 2’243 personnes ce qui représente un très bon score. Sachez que la page Facebook de 181 degrés compte 1’818 followers (mentions J’aime). De ce fait, dans le premier cas, le résultat est proche de toucher toute la communauté et dans le deuxième, il la dépasse. Il est possible d’expliquer ces résultats grâce aux partages. En parlant des partages, plus il y en a, mieux c’est ! Cette option est vraiment la meilleure en termes de diffusion d’un message. Alors, ON PARTAGE !

2. Les interactions - Réactions, commentaires & partages

Les interactions regroupent plusieurs éléments tels que les réactions (likes, cœurs, « choqué », « triste » etc.) comme on peut le voir sur l’image ci-dessous. Les interactions prennent aussi en compte les commentaires et les partages. Jusque-là, rien de compliqué ! Attention toutefois, parmi les interactions, on compte aussi les clics ; ça peut être un clic sur l’image pour l’agrandir, un clic sur un lien contenu dans la publication, etc. En fait, les interactions représentent le nombre total d’actions effectuées qui impliquent votre publication.

Facebook qui se veut être un réseau social apprécie énormément les interactions. Plus il y en a, mieux c’est ! Si vous voulez savoir si vous avez un bon taux d’interaction, il est possible de le mesurer par un calcul tout simple qui vous est présenté dans le point 3.

3. Le taux d’interaction ou taux d’engagement

Il existe plusieurs moyens de mesurer le taux d’interaction ou le taux d’engagement. En se conformant à ce que nous avons dit plus haut, il s’agirait de faire le calcul suivant : réactions + commentaires + partages / nombre de personnes atteintes. Dans le cas de 181 degrés :

Publication 1 : (20 + 4 + 10 / 2’243) * 100 = 1,515 %
Publication 2 : (26 + 12 + 8 / 1’402) * 100  = 3,28 %

Cette méthode est parfaite pour évaluer le taux d’interaction des publications en fonction du nombre de personnes atteintes et de les comparer entre elles. La publication 2, bien qu’ayant touché moins de personnes, a obtenu plus d’interactions.

La seconde manière de le calculer est de diviser non pas par le nombre de personnes atteintes mais par le nombre de followers que compte la page. Attention toutefois, celui-ci évolue et augmente progressivement. Par conséquent, il faut savoir combien de followers il y avait au moment de la publication.

Publication 1 : (20 + 4 + 10 / env. 1’818) * 100 = 1,87 %
Publication 2 : (26 + 12 + 8 / env. 1’818) * 100  = 2,53 %

On voit que les taux ont un peu baissé mais que le rapport reste le même entre les deux publications. Cette méthode est conseillée lorsqu’on cherche à comparer les résultats de notre page avec celles d’un concurrent par exemple.

Les seuls éléments que l’on connait de nos concurrents, puisque nous ne sommes pas administrateurs de leurs pages, sont leurs followers (et non pas les personnes touchées par les publications).

1818 personnes aiment ça
publication 1
publication 2

4. Mais attendez, quel objectif avons-nous fixé ?

On parle d’interaction et de personnes touchées comme statistiques clefs mais attention, quel objectif nous sommes-nous fixés ? En fait, les statistiques clefs ne sont pas toujours les mêmes ! Cela dépend de l’objectif que l’on s’est fixé : est-ce que l’on veut que les gens discutent autour de la publication, qu’ils posent des questions, entament une discussion qui dans ce cas serait un objectif d’interaction ou est-ce qu’on veut qu’un maximum de personnes voie cette publication car il s’agit d’un événement et on souhaite un maximum de participants ? Dans ce dernier cas, il s’agirait d’un objectif dit de visibilité.

Cela pour vous expliquer qu’il faut bien réfléchir à ce qu’on veut atteindre comme objectif et n’en fixer qu’un seul à la fois ! Une fois l’objectif fixé, il est possible d’analyser !

5. Gardez un œil sur vos statistiques !

Il est possible d’aller voir d’autres statistiques comme votre communauté : est-ce que celle-ci est plutôt féminine ou masculine ? Quel est l’âge moyen de mes followers ?  Quel jour est mieux pour publier en fonction de la présence de ma communauté ? Etc. Il est possible de savoir tout ça en cliquant en haut à droite de votre page Facebook, sur l’onglet « statistiques » comme présenté ci-dessous.

Dans le cas de 181 degrés, on peut voir que les 7 derniers jours, les interactions ainsi que la portée de nos publications ont énormément augmenté ce qui est très positif car au moment où j’écris ce blog, nous sommes en train de faire la promotion d’un nouvel événement ! Notre objectif est par conséquent de toucher un maximum de personnes pour chaque publication et si ça ouvre le débat, c’est encore mieux !

Autrement, on constate également que notre cible est âgée d’entre 25 et 30 ans ce qui nous convient, autant de filles que de garçons et bien sûr qui viennent des villes et villages alentours !

Laissez-vous porter par les différents points présents dans l’onglet « statistiques », fouiller, changer la date d’analyse et vous découvrirez déjà beaucoup de choses intéressantes et comme toujours… BASIQUES !

6. Et quoi d’autres ?

Il est bien sûr possible d’aller plus loin dans l’analyse de vos statistiques mais cela vous prendra beaucoup plus de temps. En effet, de relever de manière systématique vos données sur un fichier Excel vous permettra de créer un magnifique outil d’analyse de comparaison et surtout PERSONNALISÉ selon vos besoins. N’oubliez pas : une bonne analyse vous permet d’améliorer vos performances, de justifier vos choix et d’affiner vos stratégies.

Bien du plaisir dans l’analyse de vos publications !

Laisser un commentaire

Logo_Beib_500x500

BEIB Sàrl
Rue du jura 19
1530 Payerne

+41 79 289 39 98
+41 79 650 54 86
Contact@beib.ch